Accueil / Francais / Conjugaison / Indicatif present

Le présent de l'indicatif

Le présent de l'indicatif s'utilise pour exprimer :

Ce qui se passe en ce moment : Actuellement, je joue.

L’habitude : Les bébés crient souvent.

Une « vérité » : Fumer tue !

Un futur proche : Il mange ce soir avec nous.

Comment conjuguer les verbes en -ER (comme sauter / aimer / danser) au présent ?

Les verbes du premier groupe dont l'infinitif se termine par -ER ont les terminaisons suivantes :

E – ES – E – ONS – EZ – ENT

Comment conjuguer des verbes en -IR, -OIR, -RE au présent ?

Les verbes du deuxième groupe dont l'infinitif se termine par - IR et dont le participe présent s'achève en - ISSANT (par exemple : finir > finissant) ont les terminaisons suivantes :

IS – IS – IT – ISSONS – ISSEZ – ISSENT

Comment conjuguer les verbes irréguliers (comme être / avoir / aller) au présent ?

Les verbes du troisième groupe se conjuguent suivant 3 types de terminaisons :

1) S – S – T – ONS – EZ – ENT
2) DS – DS – D – ONS – EZ – ENT
3) X – X – T – ONS – EZ – ENT.

TERMINAISONS
E ES E ONS EZ ENT
IS IS IT ISSONS ISSEZ ISSENT
S S T ONS EZ ENT
DS DS D ONS EZ ENT
X X t ONS EZ ENT
QUELQUES MODÈLES DE VERBES
AIMER AIME AIMES AIME AIMONS AIMEZ AIMENT
FINIR FINIS FINIS FINIT FINISSONS FINISSEZ FINISSENT
ÊTRE SUIS ES EST SOMMES ÊTES SONT
AVOIR AI AS A AVONS AVEZ ONT
PERDRE PERDS PERDS PERD PERDONS PERDEZ PERDENT
PEINDRE PEINS PEINS PEINT PEIGNONS PEIGNEZ PEIGNENT
POUVOIR PEUX PEUX PEUT POUVONS POUVEZ PEUVENT

Remarque: attention aux verbes dire et faire à la 2ème personne du pluriel : vous dites et faites.
Les verbes en –NDRE font S – S – T contrairement aux verbes en –DRE qui font DS – DS – D

Des verbes particuliers du premier groupe

Les verbes en YER

Lien sortant  Wiktionary
Pour ces verbes-là, la règle voudrait que le « y » du radical se transforme en « i » devant une terminaison atone.
Verbes en -ayer
Pour ces verbes, on a le choix : soit on garde le « y » devant une terminaison atone, soit on le transforme en « i ». Ainsi, un verbe comme « payer » pourra se conjuguer : « je paie », ou « je paye ».
Verbes en -oyer et en -uyer
Pour ces verbes-là, la transformation du « y » en « i » est obligatoire. Ainsi, pour des verbes comme « appuyer » ou « aboyer », on dira uniquement : « j’appuie » ou « j’aboie ».
Verbe envoyer
Attention au futur et au conditionnel de ce verbe et ses dérivés (envoyer, renvoyer, réenvoyer, etc.).
Futur : j’enverrai (je verrai), tu enverras (tu verras), il enverra (il verra), nous enverrons (nous verrons), vous enverrez (vous verrez), ils enverront (ils verront).

Depuis 1990 et pour faire simple, retenons qu'on transforme le « y » en « i », si [i] est le dernier son qu'on entend...


Les verbes en CER

Lien sortant  Wiktionary
Les verbes en –CER prennent une cédille devant A - O - U :
Exemples : nous commençons, vous commençâtes, nous reçûmes.

Les verbes en GER

Lien sortant  Wiktionary
Les verbes en –GER prennent un E après le G devant A et O :
Exemples : tu mangeais, nous mangeons.

Les verbes en ETER et en ELER

Lien sortant  Lien pdf  Documents administratifs du Journal officiel du 6 décembre 1990. N°100.
Lien sortant  Le français aujourd’hui article sur le site de l'académie française

Analyse

L’infinitif de ces verbes comporte un « e sourd », qui devient « e ouvert » dans la conjugaison devant une syllabe muette (exemple : acheter, j’achète ; ruisseler, je ruisselle). Il existe deux procédés pour noter le « e ouvert », soit le redoublement de la consonne qui suit 1e e (exemple : ruisselle) ; soit le e accent grave, suivi d’une consonne simple (exemple : harcèle). Mais, quant au choix entre ces deux procédés, l’usage ne s’est pas fixé, jusqu’à l’heure actuelle : parmi les verbes concernés, il y en a peu sur lesquels tous les dictionnaires sont d’accord. La graphie avec è présente l’avantage de ramener tous ces verbes au modèle de conjugaison de mener (il mène, elle mènera). Quelques dérivés en -ement sont liés à ces verbes (exemple : martèlement ou martellement). On mettra fin sur ce point aux hésitations, en appliquant une règle simple. (Voir ci-dessous)

La règle

L’emploi du e accent grave pour noter le son « e ouvert » dans les verbes en -eler et en -eter est étendu à tous les verbes de ce type. On conjugue donc, sur le modèle de peler et d’acheter : elle ruissèle, elle ruissèlera, j’époussète, j’étiquète, il époussètera, il étiquètera. On ne fait exception que pour appeler (et rappeler) et jeter (et les verbes de sa famille), dont les formes sont les mieux stabilisées dans l’usage. Les noms en -ement dérivés de ces verbes suivront la même orthographe : amoncèlement, bossèlement, chancèlement, cisèlement, cliquètement, craquèlement, craquètement, cuvèlement, dénivèlement, ensorcèlement, étincèlement, grommèlement, martèlement, morcèlement, musèlement, nivèlement, ruissèlement, volètement. (Voir ci-dessus)

réformé ATTENTION LES EXERCICES TIENNENT COMPTE DE L'ORTHOGRAPHE RÉFORMÉE DE 1990.

Les verbes du deuxième groupe

Les verbes du troisième groupe

Verbes en OUDRE
Lien interne  hotpotatoes  Exercice  n°24
Lien interne  mots-croisés  mots-croisés 49
Lien interne  mots-croisés  mots-croisés 50
Lien interne  mots-croisés  mots-croisés 51

Verbes fréquents du 3ème groupe
Lien non public  Evaluation

Les verbes de n'importe quel groupe

Récapitulation
Lien interne  hotpotatoes  Exercice  n°1 Lien interne  hotpotatoes  Exercice  n°2