Bug SCALPA

Rien dans l'éducation, n'est aussi étonnant que la somme d'ignorance qu'elle accumule sous la forme de faits inertes.
Henry Brooks Adams

Liens :

Lien sortant [Scalpa, le blog]
Lien interne [Recommander]
Lien interne [Rechercher]
Lien interne [s'abonner]
Lien sortant [Mentions Légales]
Lien sortant [Circo. Mortain]
Lien sortant [Comenius]
Lien sortant [Cahiers péda.]
Flux rss [Flux RSS]

Légende :

Lien interne : interne
Lien sortant : sortant
Lien pdf : pdf
Lien jpg : jpg
Lien non public : privé

Type d'exercice :

EclipseCrossword : Eclipse®
jclic : Jclic
Clicmot nature : Clicmot Nature
Clicmot fonction : Clicmot Fonction
hotpotatoes : hot-potatoes
mots-mêlés : Mots-mêlés
flash : flash®
Snakes and ladders : Snakes&ladders



La nature des mots

La nature et la fonction des mots

A l’entrée en cycle 3, les enfants ont besoin de donner du sens à ce qu’ils lisent et doivent pouvoir mettre en mots et en phrases ce qu’ils souhaitent exprimer et transmettre. La reconnaissance des classes de mots (leur nature) est un préalable à tout travail sur la syntaxe. Distinguer le nom du verbe, connaître le rôle que peuvent jouer les différents déterminants du nom, savoir enrichir une description en recourant aux adjectifs qualificatifs ou aux compléments du nom, l’ensemble de ces compétences permettra d’établir une première catégorisation dans la langue. Pour être intégré par les élèves, ce découpage en catégories reposera sur des activités de manipulations de la phrase (au sens où l’entend Georges Charpak, dans La main à la pâte). C’est donc bien au cycle des approfondissements que les élèves seront amenés à identifier les différents groupes fonctionnels qui composent la phrase. Ces manipulations pourront conduire à des substitutions (remplacement des noms par des pronoms ou par des groupes nominaux), des réductions (suppressions de compléments non essentiels ou circonstanciels), ou au contraire des enrichissements, en utilisant les différentes formes de déterminations : déterminants, adjectifs qualificatifs, compléments du nom ou encore proposition relative.[...]


Extrait du rapport de mission sur l'enseignement de la grammaire
http://www.education.gouv.fr/cid4767/rapport-mission-sur-enseignement-grammaire.html
La nature des mots

Tout au long de l'année, tu vas t'entraîner à reconnaître et à nommer les mots de la langue française. Tu le feras en différentes occasions, pendant la littérature, en histoire, en maths, etc... Apprendre à reconnaître les mots et savoir les nommer, te permettra aussi de construire les relations qui existent entre ces mots. Au CM2, si on te demande quelle est la nature du mot voyager dans la phrase : J'aime voyager. Tu devras savoir répondre : c'est un verbe à l'infinitif.

Les mots, leur nature, comme préalable au reste...

J'aime comparer l'étude des mots à celle des animaux par exemple : c'est à leurs diverses caractéristiques qu'on les reconnait... Ils sont à poils ou à plumes, petits ou grands... A chaque âge on découvre de nouveaux animaux: après le chien, la poule, viendra le caméléon... De même, les mots se découvrent progressivement, leur collection s'étoffe.
La catégorisation de ces connaissances, si elle opère facilement pour le bestiaire (notre monde sensible), elle est plus difficile à mettre en place dans le monde abstrait qu'est l'étude de la langue. Faire des parallèles fréquents entre ce monde sensible facilement "catégorisable" et ce monde abstrait permet à de nombreux enfants de mieux appréhender notre grammaire.
A quoi reconnait-on un chien ? Faire la liste au tableau avec les enfants: il a des poils, quatre pattes, une gueule etc... il aboie, il mord, il est fidèle... Même question pour le chat, la poule...
Ensuite par groupes, ranger le matériel du tableau: mettre ensemble ce qui va ensemble. Puis comparer les propositions et faire argumenter les élèves afin qu'ils justifient leurs choix.
De nombreuses catégories apparaitront dont celles qui décrivent et celles qui disent ce que les animaux font par exemple.
Que faire avec ça ? Laissez reposer... Puis reprendre un travail sur la langue :
A quoi reconnait-on un nom ? Il y a un ou une devant, pour certains, je peux en trouver le féminin, je peux le dessiner... car c'est un objet, un animal etc.
Il faut faire comprendre que c'est souvent à la lueur de nombreux critères qui se complètent que je peux dire d'un mot qu'il est ceci ou cela.
De plus les nombreux homonymes ne facilitent pas la tâche :
Le client félicite la boulangère. = nom
Le patron prépare des pommes boulangères. = adjectif qualificatif épithète du nom pommes.
Quant à la fonction des mots, on peut utiliser un parallèle avec ce que les enfants connaissent bien : les métiers.
Le chien garde le troupeau. / Le chasseur appelle son chien.
Le chien est sujet et parfois complément...
Comme le père de Guy qui est gendarme mais avec qui je fais de la voile..
Tantôt gendarme, tantôt marin donc... mais toujours le même homme.
Toujours le même mot...mais pas toujours le même boulot !!!


Les classes de mots à connaitre au CM2

Les nomsIls désignent ce dont on parle, un animal, une personne, une chose, une idée. Ils peuvent être propres ou communsLa Seine est un des fleuves français.
Les pronomsIl remplace (c'est-à-dire il a les mêmes fonctions que le groupe du nom) un nomLa boulangère donne du pain aux oiseaux. = Elle le leur donne.
Les déterminantsIl est toujours devant un nom et s'accorde avec lui. Attention, il est petit mais costaud ce mot : on en change un petit rien et la phrase change de sens!Un berger vivait avec ses moutons. ≠ Un berger vivait avec les moutons.
Les adjectifs qualificatifsIl caractérise, précise, le nom et s'accorde avec luiLes pauvres enfants étaient affamés.
Les verbesIl décrit les actions ou l'état d'une personne, d'un animal, d'un objet. Il se conjugue. (reçoit les marques de temps et de personnes)Rebecca riait discrètement.
Les adverbesIl s'ajoute à un verbe, un adjectif, un autre adverbe pour en modifier, nuancer le sens.Rebecca riait discrètement.
Les prépositionsElles introduisent souvent un GN complément d'un verbe ou d'un nomListe de prépositions : (moyen mnémotechnique) « Adam Surchez part pour Anvers avec deux cents sous. » (à, dans, sur, chez, par, pour, en, vers, avec, de, sans, sous)
Le chat de ma voisine vient chez nous.
Les conjonctions de coordinationListe de conjonctions de coordination : (moyen mnémotechnique) « Mais où est donc Ornicar ? » (mais, ou, et, donc, or, ni, car)
Elle se renversa et se tordit de douleur.

Exercice test

Si tu as bien lu ce qui est écrit ci-dessus, tu peux alors tester tes connaissances avec l'exercice suivant :

Dans chaque phrase, trouve la nature du mot en caractère gras, puis clique sur la bonne réponse.

 

Exercices de grammaire supplémentaires

Identifier la nature des mots par classe
Lien interne  Les verbes Lien interne  Les déterminants Lien interne  Les noms communs
Lien interne  Les adjectifs qualificatifs Lien interne  Les pronoms Lien interne  Les adverbes
Identifier la nature des mots toutes classes mélangées
Lien interne  hotpotatoes  Exercice n°1
Charles Perrault
La barbe bleue
Lien interne  hotpotatoes  Exercice n°2
Charles Perrault
La barbe bleue
Lien interne  hotpotatoes  Exercice n°3
Charles Perrault
La barbe bleue
Lien interne  hotpotatoes  Exercice n°4
Yaël Hassan
Albert le toubab
Casterman poche
Lien interne  hotpotatoes  Exercice n°5
Yaël Hassan
Albert le toubab
Casterman poche
Lien interne  hotpotatoes  Exercice n°6
John DOE
Gouachiste
Phrases en vrac
Lien non public  Evaluation


Haut de page

ARENA  /   Messagerie IA  /   Iprof  /   9 giga  /   1and1  /   webmail  /   splio



visites depuis le 02/02/2011